Calendrier

Rencontre avec John Gibbler autour de son livre " Rendez les nous vivants "

Mardi 09 Mai 2017, 20:00
Clics : 219

Rencontre avec John Gibbler autour de son livre " Rendez les nous vivants " paru aux éditions CMDE

58eb828079511 COUV

John Gibler est un auteur et un journaliste indépendant américain qui vit depuis 2006 au Mexique. Il a à
la  fois  publié  des  livres  d'histoire et  d'enquête  journalistique ("Mourir  au  Mexique",  CMDE,  2015),  qu'il  écrit  soit  en  anglais  soit  en  espagnol.  Diplômé  de  la London  School  of  Economics,  il  travaille  pour  plusieurs  médias  ("Z  Magazines",  "New  Politics","Contralinea", "CBC"...) et est devenu un expert de la situation sociale et politique du Mexique. Depuis la disparition des étudiants d'Ayotzinapa, il se consacre à la collecte de leurs témoignages et à l'écriture de l'histoire de cet événement.

"Rendez-les-nous vivants” rassemble des témoignages des victimes et témoins des attaques policières survenues  à  Iguala  (Guerrero)  dans  la  nuit  du  26  et  à  l'aube  du  27  septembre  2014.

La nuit du 26 septembre 2014 à Iguala, dans l’État du Guerrero au Mexique, 6 personnes ont été assassinées et 43 étudiants de l’école rurale d’Ayotzinapa ont disparu. Au Mexique, où l’État et le narcotrafic ont fusionné, où plus de 27 000  personnes sont portées disparues, cette tragédie a été celle de trop. « L’affaire » des 43 étudiants d’Ayotzinapa a réveillé la société mexicaine dans ses bases les plus
profondes et a suscité un élan de solidarité internationale.
John Gibler offre les preuves historiques du déroulé des événements et met à mal la "vérité  historique"  officielle.  La  parole,  individuelle  et  collective,  de  ceux  qui  y  étaient  et  en  ont réchappé et qui rétablissent l'autre vérité. La  violence  systématique  employée  à  l'encontre  des  classes  modestes,  paysannes,  indigènes  qui  se dotent d'outils d'émancipation, s'organisent et s’engagent politiquement. Au Mexique, historiquement, les  pratiques  de  disparition  forcée,  d'assassinats,  de  vexations, d'humiliations,  de  torture,  touchent  en majorité ces catégories-là.

Orga : Librairie du Muguet

Retour